E-Politique

 

Points chauds
Textes libres
Le livre d'ici

Ces qq liens

Accueil

 

La politique de l'Internet

Edito

Voici le troisième chapitre, sur la gouvernance de l'Internet. Tout retour est toujours bienvenu. La suite sera soit sur les lois, soit sur la sécurité.

Si vous avez un texte à me soumettre ou un commentaire, n'hésitez pas à m'écrire à ricou@e-politique.info.

Bonnes fêtes.

Points chauds

Le flux RSS

La démocratie c'est cause toujours

Quelle est la différence entre la dictature et la démocratie ?
La dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie...

Internet a déjà beaucoup apporté à la démocratie en tant que (suite)

La FNAC assassine la musique

L'hiver dernier, durant le débat sur le projet de DADVSI, les quelques députés qui suivaient le dossier ont, à la surprise générale, voté le principe de la licence globale. Le président de la FNAC, Denis Oliviennes, a alors condamné violemment ce vote (suite)

Irrepressible.info par Amnesty International

Ce n'est pas une grande nouvelle, la censure existe sur Internet. De nombreux pays comme la Chine, l'Iran, la Tunisie, l'Arabie Saoudie, censurent des contenus sur Internet et poursuivent leurs citoyens coupables de liberté d'expression.

Ce n'est pas non plus une nouvelle, des entreprises occidentales aident ces pays à censurer. Les ténors d'Internet à savoir Google, Yahoo, Cisco, Microsoft ont déjà fait les unes des journaux lors de signature (suite)

Le beurre et l'argent du beurre

Imaginez que vous soyez fournisseur d'accès à Internet, FAI. Vos bénéfices sont confortables mais on peut toujours mieux, alors comment faire ? Faire payer plus cher les abonnés, difficile, la concurrence va les piquer. Piquer de l'argent à l'état ? Déjà fait, 200 milliards aux Etats-Unis.

L'idée à la mode c'est de faire payer ceux qui sont (suite)

La licence globale est-elle une solution ou la mort des artistes

Ce jeudi 2 février, un débat sur le projet de la licence globale m'a permis de mieux voir le fossé d'incompréhension qu'il y a entre les parties prenantes, et les craintes de l'autre parti.

Pour être honnête, je dois avouer que j'ai un a priori négatif sur les majors et la Sacem. La large représentation de cette dernière organisation au débat, tant sur le plateau que dans la salle, ne m'a pas fait changer d'avis.

(suite)

Le débat à l'Assemblée sur le projet de loi DADVSI

Suite au vote de l'amendement 154 dit de licence globale dans la nuit du 21 au 22, je suis allé assister à la 2e séance du jeudi 22. Cela a été l'occasion de voir ceux qui font les lois censées s'appliquer à l'Internet français.

Je vais parler ici plus de l'ambiance telle que je l'ai ressentie que des discours de chacun qui sont retranscrits sur le site de l'Assemblée, qu'elle en soit ici remerciée.

(suite)

Wikipédia vs Britannica

Un article de Nature compare la qualité des deux encyclopédies, la collaborative et l'institutionnelle. Le résultat est a priori surprenant, la vénérable encyclopédie Britannica est seulement un peu meilleure que la jeunette encyclopédie Wikipédia.

Nature a fait son comparatifs sur 42 articles scientifiques. Elle a noté 4 erreurs importantes dans chaque encyclopédie. En moyenne, (suite)

DADVSI, la déclaration de guerre des majors

Je vous expliquerai bientôt avec des mots choisis à quel point ce projet de loi me fait mal. Pour résumer ce projet est :
  • une violente agression contre les logiciels libres
  • une vision exclusivement mercantile de la culture
En attendant plus, regardez le site de l'EUCD.info et n'hésitez pas à signer la petition pour le retrait de l'ordre du jour parlementaire du projet de cette loi. (suite)

Le second acte du SMSI est fini

la suite à Athènes en 2006 avec le Forum pour la Gouvernance de l'Internet.

Cette seconde partie du Sommet Mondial sur la Société de l'Information n'a pas réuni les chefs d'État comme la première en 2003 à Genève. Le problème de la liberté d'expression en Tunisie semble en être la cause principale. Cela étant, le sommet a eu lieu et n'a pas donné grand chose. Les États-Unis conservent le contrôle technique d'Internet via l'ICANN. (suite)

80 millions d'euros d'amende pour France Télécom pour avoir freiné le développement de l'ADSL


Profitant de sa position dominante, France Télécom a fermé de facto le marché de l'ADSL jusqu'en octobre 2002, date à laquelle elle a cédé devant les injonctions de l'ART (ARCEP aujourd'hui) et une première amende de 40 millions d'euros. Cette libération de l'ADSL se remarque particulièrement bien sur la courbe bleu des abonnements à l'ADSL où octobre 2002 marque un nouveau lancement de l'ADSL, un ADSL où la concurrence peut jouer. (suite)

Le livre

Les dessous d'Internet

En faisant lire mon cours sur la géopolitique de l'Internet à des proches non informaticiens, on m'a suggéré d'en faire un livre. Bien sûr un livre n'est pas un poly et dans ce cas, le public serait plus large. Mais bon, pourquoi pas !

Aussi je vais mettre ici les chapitres au fur et à mesure et je compte sur vous pour me donner votre avis (cf adresse mail en bas à gauche). Merci d'avance.

Rédacteur :
Olivier Ricou
Attention, ce site utilise Google Analytics pour ses logs (et pour analyser l'analyseur). Cela implique que les logs de connexion sont transmis à Google avec tous les risques de confidentialité que cela implique.